6 questions à poser à vos enfants après l’école

6 questions à poser à vos enfants après l’école

Pour les faire parler et qu'ils vous racontent ENFIN ce qui s'est vraiment passé.

21949
22
3 boys in a row

Gros changement cette année, mes 3 petits garçons vont tous à l’école ! Le plus grand est en moyenne section de maternelle et les jujus sont entrés en petite section. Septembre 2015 m’a donc liberéééééé délivréééé (et m’a surtout permis de me remettre franchement au travail…). 😉

Mais alors, autant mon fils ainé me raconte tout ce qui se passe à l’école : les activités, les chansons, ses potes, ses moins potes, avec qui il joue dans la cour, la dernière blague de la maîtresse, la couleur de la culotte de son amoureuse (non, j’déconne), etc. Autant, je ne sais RIEN de ce qui se passe dans la classe des jujus.

NADA. Nothing. Nichts. Quand je leur demande : c’était bien l’école ? « Hum hum », qu’est-ce que vous avez fait aujourd’hui ? « hum hum », vous avez des copains ? « hum hum ». Arrêtez, c’est trop les gars, ne vous dévoilez pas tant quand même !

worry about yourself

Bref. J’ai décidé d’y remédier et de les forcer pousser à me raconter un peu leur journée. En cherchant sur le net j’ai trouvé quelques pistes qui me paraissent pas mal à exploiter. On verra après qui fera moins le malin avec son « hum hum ».

Voici donc 6 questions à poser à vos enfants après l’école pour les faire parler :

  • Qu’est-ce que maitresse Micheline t’a dit aujourd’hui ? (le nom a été changé pour plus d’anonymat 😀 ).

En fait, ce qu’il faut éviter à tout prix sont les questions fermées où ils peuvent répondre par oui ou par non. En demandant ce que la maitresse leur a dit aujourd’hui, ça les oblige à réfléchir, à revenir sur leur journée et à penser aux différentes interactions avec la maitresse.

Résultat : les petits malins qui ne répondent que par oui ou par non quand vous leur demandez si ils ont passé une bonne journée vont devoir vous donner une réponse beaucoup plus détaillée et spécifique.

  • Quelle était la couleur du t-shirt (ou pull) de la maitresse ?

Premièrement, ça vous permet d’en savoir plus sur les goûts de la maitresse en matière de style vestimentaire. 😀 En plus, c’est une question drôle, un peu absurde, qui va faire rire votre enfant et le détendre. Parfait pour le mettre en condition pour qu’il vous raconte toute sa journée, héhé. Enfin, ça devient un rituel et vous verrez que votre enfant va se prendre au jeu et se fera un plaisir de retenir ce que la maitresse porte comme haut tous les jours. Et je peux vous dire que vous aussi vous allez bien vous marrer !

Résultat : du fun et un petit rituel qui peut bien servir dans les moments où votre enfant est un peu réticent à l’idée d’aller à l’école. Bien entendu, vous pouvez choisir autre chose que le t-shirt de la maitresse, à vous de trouver votre question rigolote. 😉

  • Qu’est-ce qui t’as fait rire aujourd’hui ? 

J’adore cette question mais surtout j’adore les réponses ! Parce que, franchement, la plupart du temps vous allez comprendre la moitié de ce que votre enfant va vous raconter et le quart de la situation. Mais voir votre enfant avec les yeux qui pétillent vous raconter ses petites aventures et les situations qui l’ont fait rire, ça n’a pas de prix !

Résultat : il va revivre les moments de joie qu’il a eu à l’école et ça va le mettre en confiance pour les jours à venir.

petit qui danse

  • Avec qui tu as joué à la récré ?

ou avec qui tu as mangé à la cantine ? Les miens ne mangent pas à la cantine mais peut-être que les vôtres si. 😉 En posant cette question vous allez en savoir plus sur les copains et les copines de votre enfant. Vous allez savoir si il joue souvent avec les mêmes ou si il change de copains comme de slips (ce qui est souvent le cas en maternelle). 😀

Résultat : l’enfant revient encore une fois sur un moment spécifique de sa journée et ça l’aidera probablement à vous raconter quelques anecdotes sur ses potes de l’école.

  • Est-ce que quelque chose te gêne en ce moment à l’école ? 

ou sa variante est-ce que tu as eu peur de quelque chose aujourd’hui ? Bon, j’avoue que je ne pose pas cette question tous les jours mais plutôt une fois par semaine (ou moins) et que les petits n’y répondent pas encore vraiment.

Par contre, mon grand oui. Comme il ne va pas forcément raconter de lui-même les petites angoisses qu’il ressent à l’école. Je dirais même que c’est plutôt l’inverse. En lui posant cette question, je l’aide à mettre le doigt sur ce qui ne lui plait pas trop, sans qu’il se sente coupable. Et attention, les réponses peuvent vous surprendre !

Résultat : vous lui montrez qu’il peut partager avec vous ses petites angoisses, vous trouvez des solutions ensemble et ça le rassure.

  • Est-ce qu’il y a un des enfants pour qui c’est difficile en ce moment ?

D’une part, ça aide votre enfant à se concentrer sur autre chose que ses « petits problèmes ». D’autre part, j’ai remarqué que cette question leur permet de se sentir investi au sein de la classe. Par exemple, quand un me raconte qu’il y a un petit qui pleure encore au moment de la séparation le matin, je lui explique qu’il peut aller le voir et lui proposer de jouer avec lui ou tout simplement discuter, lui faire un câlin, etc…

Résultat : c’est comme ça que je me suis rendu compte que mon fils ainé fait des petits câlins régulièrement à une petite fille de sa classe qui est en petite section. Ah le coquin ! 😉câlin entre Boo et Bob

Et puis, maintenant qu’ils ont commencé à raconter leurs petites histoires, ils ne vont plus s’arrêter, non ??

J’espère que ça va vous aider, vous les parents qui avez des difficultés comme moi à tirer les vers du nez faire parler vos enfants ! Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Bonne année scolaire à tous !

22 Commentaires

    • Oui du coup je le fais aussi avec mon ainé (qui répond bien plus que ses frères…) et il adore ! D’ailleurs si je ne lui pose pas les questions, il me le reproche. 😉 Tu me diras comment il réagit !

  1. Ouais, ben à la maison, on a testé pas mal d’astuces et rien n’y fait – toujours aussi secret mon Loulou – le truc qui marche de temps en temps – quel a été le moment préféré de ta journée ? (ou sa variante – qu’est-ce que tu as préféré aujourd’hui ?).

    • J’ai essayé aussi le moment préféré de la journée mais ils n’ont pas compris… 😀
      Ce que je répondais à une autre maman sur facebook c’est que la question du t-shirt de la maitresse est vraiment pas mal pour ça. Ça leur donne quelque chose à mémoriser de leur journée à l’école et ça les aide à se souvenir d’une chose précise au moment où t’aimerais bien qu’il te raconte sa journée ^^. Au fur et à mesure, ça devient une private joke et (j’espère) qu’ils finiront par raconter plus de choses.

  2. Voici des idées utiles ! Moi, je me suis faite à l’idée qu’ils n’ont pas forcément envie de raconter leur journée… Entre les monosyllabes, les « je me souviens plus » ou les histoires à dormir debout (Mini Tam se serait fait attaqué par un crocodile pendant la récréation…), ils sont souvent discrets sur ces moments d’école. Et de temps en temps, rarement, ils se lâchent et ils parlent une demie-heure !
    Sinon, ce qui marche chez moi pour les faire parler un peu plus : favoriser la conversation entre eux (on apprend des choses différentes quand ils parlent entre frères) et tout simplement commencer par raconter moi même ma journée (même si je dis juste que j’ai écrit des chiffres dans un tableau ou que j’ai téléphoné à 5 personnes) ! C’est tout bête mais ça marche 😉

    • Oui, moi aussi je suis obligée de raconter ma journée ! Et quand je dis que j’ai travaillé sur l’ordinateur, mon fils me répond « c’est tout maman ? Parce que moi j’ai fait pleeeeein de choses ». 😀
      Je retiens l’idée de les faire parler entre frères et soeurs, c’est top !
      Et, en effet, je n’attends pas qu’ils me racontent toute leur journée, c’est juste pour essayer de savoir si les choses se passent plutôt bien, c’est toujours un peu difficile à cet âge…

  3. Bah moi j ai tout essayé et la reponse est presque toujours « je veux pas te dire » avec une variante sur « je sais plus »…. je vais tester ka couleur du pull de la maitresse ca va peut etre marché 😉

  4. Je vais tester certaines de ces questions de suite ! Merci ! Par contre l’histoire des questions ouvertes ça ne marche que si mon fils le veut car au lieu de botter en touche avec un « hum hum » ou un « oui ou non » il botte en touche avec un « je sais pas, je me souviens plus ». Grrrr… Et là bah je me retrouve comme un rond de flan à mettre bien fait avoir par mon petit loup.
    Sinon ce qui marche pas mal avec le mien c’est que moi je lui raconte ma journée du coup ca lui donne envie de raconter la sienne.
    Bon courage les mam’s pour découvrir la vie secrète de vos crapauds…

  5. je n’ai pas ce souci avec ma fille qui est très (trop) bavarde et qui me soule de paroles dès qu’elle sort de l’école pour tout me raconter en détails!
    Mais si un jour elle rentre de l’école muette, je saurai quoi lui demander, alors merci 😉 lol

    bizz

    • Hihi, de rien. 🙂
      J’avoue que l’année dernière je n’avais pas besoin de poser autant de questions avec mon grand, ça venait tout seul !

  6. Moi aussi mon petit est rentré à l’école en toute petite section et rien, nada… c’est pire que secret story! Je vais essayer tes questions, mais pas sure d’obtenir quoi que ce soit! Ca me fait un tel gap par rapport à la crèche où je savais même à quelle heure il avait fait caca! Va falloir attendre qu il grandisse un peu…!

    • C’est clair, quel contraste ! 😉
      Concernant les questions, je pense qu’il faut y aller progressivement et ne pas attendre qu’ils nous racontent toute leur life. 😀 Mais en introduisant un espèce de rituel, j’imagine qu’ils finissent par dévoiler des petits trucs au fur et à mesure. (ou pas…)

  7. Super tes idées de questions ! Mon petit Titange qui est en PS ne me raconte rien non plus… Heureusement sa sœur qui est en GS me balance des trucs sur lui lorsqu’elle le voit dans la cour de récré ! Elle est plus loquace que lui. Et mon « grand » qui est au CP est très secret. C’est dur de leur tirer les vers du nez !

  8. Mais ce billet tombe à pic!
    Mon grand vient de rentrer en petite section et c’est galère pour avoir des infos. J’ai testé les questions « ouvertes », ce à quoi il répond souvent « je sais pas » ><
    Mais tes questions à toi, qui sont assez ciblées peuvent changer la donne je crois. Sinon il arrive parfois qu'il me raconte des trucs, de lui-même sans que je lui demande, peut-être qu'il faut creuser de ce côté aussi. C'est qu'ils ont l'esprit de contradiction ces nains! ^^

  9. Je note toutes les questions parce que chez nous aussi c’est compliqué ! Mon aîné (le seul en âge de parler 😉 est en grande section et ça n’a jamais été un grand bavard… Des fois ça vient comme ça quand je ne lui pose aucune question mais c’est rare. J’ai essayé plein de choses mais il y a 2-3 questions de ta liste auxquelles je n’avais pas pensé 😉
    A suivre…

    • Finalement, en lisant les différents retours des mamans, j’ai l’impression que c’est tout ou rien ! Et quand c’est rien, mieux vaut poser une question hyper précise. Par exemple, dans leur école, les petits ont le droit à la « récré fruitée » –> un fruit par matin. Du coup, tous les jours je demande quel fruit on leur a proposé et ça les jujus y répondent sans problème. 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE