10 bonnes raisons d’avoir 3 enfants rapprochés

10 bonnes raisons d’avoir 3 enfants rapprochés

3086
14

Pour tous ceux qui hésitent à faire des enfants rapprochés, voici un petit récap’ pour vous motiver à passer le cap !

Les 10 bonnes raisons d’avoir 3 enfants en bas âge (avec 2, ça marche aussi…) :

– vous n’avez pas le temps de vous ennuyer. Entre les repas, les couches, les réveils nocturnes, les courses poursuites, les jeux et j’en passe, vous allez être servis. Pour les hyperactifs, c’est parfait ! Dommage que je n’en sois pas une…

– les gens compatissent. Vous pouvez leur soutirer à manger, de la pitié, de l’argent…. C’est le moment de lancer un téléthon à votre effigie ou de démarrer une récolte de dons sur Kickstarter.

I need Help

– vous gardez la forme. Il faut bien les porter, laver, changer, courir derrière eux toute la journée ! Grâce à eux, vous n’allez prendre que 5 kilos sur les 10 prévus au départ, yeyyyy

– vous avez 99 % de chance d’en avoir un qui râle ou qui n’est pas content, 24h/24, quoi que vous fassiez. Du coup, vous comprenez très vite que vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde, ça vous ôte une épine du pied.

Three of them

– seuls les vrais amis restent, les autres sont partis à l’annonce de la 2e grossesse (voire de la première…). 🙂 Par contre, pour vous en faire de nouveaux, c’est pas gagné. Avec 3 enfants dans les pattes, réussir à enchainer 4 phrases d’affilée à un inconnu relève du miracle !

– Ça vous donne une bonne raison pour boire un p’tit verre (en fait, la bouteille) tous les soirs. D’une part, ça vous détend. D’autre part, ça vous aide à avoir un sommeil profond pour ne pas les entendre quand ils se réveillent la nuit. Absolument nécessaire pour avoir la pêche le lendemain !

Parents addictifs

– votre maison n’est jamais propre mais vous avez une bonne excuse. Héhéhé

– Zéro gâchis. Les fringues sont toutes portées jusqu’à usure totale. Pareil pour les repas, quand il y en a un qui ne veut pas finir son plat ou son dessert, y’en a toujours un autre qui se dévoue !

– Vous multipliez les chances par 3 d’avoir un enfant intelligent, dévoué et aimant (ou pas). Bon ok, le fait de les avoir rapprochés ne change rien à ça. Mis à part que ça vous laisse toujours le temps d’en refaire 1 si jamais les 3 premiers ne sont pas terribles… 🙂

Les triplés

– La complicité. A force de s’arracher les jouets des mains, de se marcher dessus et de se mordre un peu partout sur le corps, ils finissent par devenir hyper complices. 🙂

– Un petit bonus. Je dois quand même l’avouer : c’est 3 fois plus de fous rires et des situations improbables qui font qu’on arrive à leur pardonner (pas oublier, hein) tout le reste !

Allez, lancez-vous, vous connaissez le dicton : plus on est de fous, plus on rit !

butt
Plus on est de fous, plus on rit

14 Commentaires

  1. Ce qui est très drôle c’est que ça marche aussi avec 3 ans d’écarts !!!! Je suis épuisée et mine de rien c’est la 7 ans qui en demande le plus (de l’attention !)
    Bon courage !

  2. J’ADORE j’adore !!!
    c’est super, tes raisons sont plus profondes que les miennes ahhaha xD <3 En tout cas je suis d'accord en tout point 🙂 Et j'adore ta façon d'écrire, j'te squatte du coup. 🙂

  3. Je viens de tomber sur votre article. MERCI.. J’ai un fils de 3ans1/2 et des jumeaux (garçon fille) de 18 mois qui ce soir (ou biensur je suis seule jusqu’à TRÈS tard) refuse de dormir!!! Merci de me donner des bonnes raisons de garder le sourire en cette heure périlleuse!!

  4. Je viens de tomber sur ton article et franchement, j’en pleure de rire. Que l’on ai 2, 3 enfants ou plus, c’est la même galère 🙂

    Merci pour ce fou rire, cela fait beaucoup de bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE