6 solutions pour que votre enfant arrête de pleurnicher

6 solutions pour que votre enfant arrête de pleurnicher

1477
0

Oui bon ok. Je vous vends un peu du rêve avec mon titre et ses 6 solutions. On le sait tous, ce n’est pas aussi facile que ça de faire en sorte que son enfant ne pleurniche jamais. Sinon je serais Mère Théresa et vous tous des l’Abbé Pierre…

J’en ai essayé des tactiques pour faire en sorte que mes fils arrêtent de pleurnicher, particulièrement mon fils ainé. Parce que franchement, si il y a bien un truc qui m’énerve, ce sont les pleurnicheries. Enfin, il parait que c’est normal pour un enfant…

whining-cryingbaby2

Bah oui, parce qu’un enfant pleurniche quand :

  • il cherche de l’attention
  • il a faim
  • il est fatigué
  • il est frustré
  • il en a fait une habitude pour obtenir quelque chose

On peut donc assumer qu’un enfant passe 90% de son temps à pleurnicher. 😀

Je n’ai pas la recette miracle mais par contre j’ai de l’expérience. On dira donc plutôt que ce sont 6 façons d’essayer que votre enfant arrête de pleurnicher. 😉

  • Montre à ton enfant que tu SAIS qu’il est là

Ça parait idiot comme ça mais il a besoin de savoir que vous comprenez qu’il essaie de communiquer. En gros, il a besoin de savoir qu’il existe à vos yeux là MAINTENANT. Ah ces enfants !

Je n’y pense pas à chaque fois mais c’est vrai que quand je prends bien le temps de lui dire : « oui, je suis là, je t’écoute, qu’est-ce qui ne va pas ? » Il finit par exprimer son mécontentement et passe à autre chose.

Pourquoi ça marche : l’enfant a besoin d’une reconnaissance éternelle ( un peu comme les aliens de Toy story…). Prendre 2 minutes de ton temps pour lui montrer que tu es là pour lui est suffisant à ses yeux !

  • Imite le

Ça marche ! Pas tout le temps mais quand même. J’utilise souvent la technique du singe (faire exactement ce qu’il fait) et il finit par rire. Ouf ! C’est une façon de le faire penser à autre chose et de se décontracter un peu.

Pourquoi ça marche : prendre les choses avec humour permet de désamorcer des situations au départ un peu bloquées. C’est leur père qui a utilisé très vite (et naturellement je dois dire…) cette technique et depuis je l’utilise très souvent. Surtout quand les pleurnicheries n’ont pas lieu d’être !

imitate whining

  • Ignore-le quand il pleurniche

Pendant un moment calme où tout se passe bien, va tout foutre en l’air dis lui clairement que tu ne comprends pas quand il te parle en râlant. Puis mets en place avec lui une nouvelle règle : à chaque fois qu’il pleurnichera, tu feras comme si tu ne l’entends pas.

Garde bien une expression neutre lorsque ton enfant pleurniche les fois d’après, tu verras il arrêtera plus vite !

Pourquoi ça marche : je ne sais pas trop en fait. Peut-être parce que la règle est clairement énoncée dès le départ. En tout cas, je l’ai fait avec notre fils ainé une fois et ça a bien fonctionné pendant quelques jours !

  • Invente le pot à pleurnicherie

Je n’ai pas encore essayé mais je pense que ça peut marcher. A chaque fois que ton enfant pleurniche, tu lui dis d’aller mettre sa « pleurnicherie » dans le pot et de revenir après te parler normalement. Pouf, pouf, la pleurnicherie a disparu !

Pourquoi ça marche : comme pour la boite à colère (inspirée du super livre grosse colère), le pot à pleurnicherie permet à l’enfant d’extérioriser son petit malheur et de passer à autre chose.

douchebag jar

  • Souviens toi qu’il exprime quelque chose qui est important pour LUI

Mais sûrement pas pour toi, c’est ça la grande différence… Bah oui, parce que tu comprends pas trop pourquoi il râle pour mettre ses chaussettes vertes ou pourquoi il pleurniche parce qu’il n’a pas de cuillère aujourd’hui, bouhouuhouuu. Il suffit de demander gentiment mon chéri, pas de soucis !!

Garde bien en mémoire qu’ils ne vivent pas les choses comme nous et que la proportion à être sensé est proche de zéro à leur âge….

Pourquoi ça marche : ça te permet de te mettre à sa place (ou pas…) et de prendre du recul sur la situation. Et parfois, c’est bien nécessaire !!

  • Félicite le quand il ne pleurniche pas

On leur dit assez souvent quand on n’aime pas leur façon de s’exprimer alors pourquoi pas le faire aussi dans le sens inverse !

J’avoue, qu’au départ, t’as l’impression d’être un peu stupide de dire à ton enfant « bravo Kevin d’avoir demandé gentiment et poliment » (je veux dire, mordel, c’est normal, non ??).

Pourquoi ça marche :  Et bien, sache que ton enfant est fier de lui, prends confiance et à tendance à reproduire la situation. Incroyable, non ??

minion-excited

Et vous, c’est quoi vos techniques pour les faire arrêter de pleurnicher ??

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE