Et si on mangeait les 3 petits cochons pour son anniversaire ?

Et si on mangeait les 3 petits cochons pour son anniversaire ?

1199
0

Atelier cuisine today !

Allez savoir pourquoi, je me suis mis en tête de faire des gâteaux d’anniversaire merveilleux et extraordinaires pour mes enfants (j’en rajoute juste un petit peu).

L’année dernière, j’ai donc réalisé mon premier gâteau rigolo. Que d’émotions ! Il était loin d’être beau mais qu’est-ce qu’il a KIFFÉ 🙂 Il a joué avec le loup pendant 20 minutes avant qu’on ait le droit de manger le gâteau…

Si vous aussi vous avez envie de vous amuser (parce que moi, je me suis vraiment éclatée à le faire…surtout pour le décor, pour chaque Paille d’or/Mikado/cochon mis en place, un hihihi/hahaha tout excité), voici le pas à pas :

  • En base : j’avais fait un gâteau au chocolat mais vous pouvez faire ce que vous voulez. Ça sert juste de support à la « scène ».
  • Pour l’herbe : de la noix de coco râpé + colorant vert (mélange de bleu et de jaune), à saupoudrer sur le gâteau au chocolat.
  • Pour les maisons : préparez un gâteau au yaourt et divisez en 3 la pâte. Pour la maison en paille, laissez une partie nature. Pour la maison en brique, mettez du colorant alimentaire rouge. Pour la maison en bois, rajoutez un peu de chocolat fondu (juste de quoi colorer la pâte). Faites les cuire dans 3 moules différents puis découpez les de façon à obtenir la forme que vous souhaitez.
  • Le décor : pour la maison en paille, des Paille d’Or. Pour la maison en bois, des Mikado. Pour la maison en brique, du chocolat blanc fondu dans une poche à douille, à appliquer ensuite sur la maison.
  • Les 3 petits cochons et le loup : préparez une pâte sablée dans laquelle vous allez incorporer, comme pour le gâteau au yaourt, du colorant rouge pour les cochons et du chocolat fondu pour le loup.

Pour résumer, 3 préparations : 1 gâteau au chocolat, 1 gâteau au yaourt et 1 pâte sablée. Le reste, c’est du décor. Prévoyez quand même 3h pour réaliser ce gâteau rigolo, les décors mine de rien, ça prend du temps !

Après, y’a plus qu’à attendre de voir la tête EBAHIE de votre enfant au moment où vous lui apportez le gâteau. J’en ris encore !

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE